Test du PC portable de gamer Acer Predator Helios 300 PH317

Choisir un nouvel ordinateur portable gamer est beaucoup plus difficile qu’il ne devrait l’être. Chaque grande marque a de multiples gammes de produits dont les prix et les caractéristiques se chevauchent, et chaque description est remplie de jargon sur les processeurs, les types de stockage, les cartes graphiques, les résolutions d’écran…

Afin de vous aider nous avons très récemment publié un dossier récapitulatif très complet sur les différents ordinateurs portables pour gamer qui existent aujourd’hui sur le marché, avec une sélection des meilleurs PC gamer de cette année.

Nous allons maintenant parler en détails d’un ordinateur portable que nous avions déjà sélectionné pour nos test : le PC portable Acer Predator Helios 300 PH317-51-779L

A lire ensuite : Avis et Test de l’ordinateur portable gamer MSI Apache Pro

Test de de l’ordinateur portable Acer Predator Helios 300 PH317-51-779L

Comme pour chacun de nos tests nous vous proposons dans un premier temps un récapitulatif des caractéristiques techniques du produit avant de procéder à un test détaillé :

Acer Predator Helios 300 PH317-51-779L

Caractéristiques :

  • Taille de l’écran : 17″
  • CPU : Intel Core i7
  • GPU : NVIDIA GeForce GTX 1060
  • Ram : 16 Go
  • Poids : 3 kg

 4 etoile

La série Acer Predator est synonyme d’ordinateurs portables de jeu sans compromis. Maintenant, le fabricant a présenté l’Acer Predator Helios 300 – un ordinateur portable de jeu haut de gamme qui est plus mince que les autres modèles de la série Predator. Le Helios doit son nouveau système de refroidissement à cette construction mince. Les ventilateurs de refroidissement révolutionnaires AeroBlade-3D sont censés transporter efficacement la chaleur hors du boîtier.

Design

L’apparence de l’Acer Predator Helios 300 PH317-51-779L est très similaire au reste de la gamme Predator. La couleur prédominante est donc le noir avec quelques détails rouges. Cependant, Acer a décidé de laisser de côté les lumières fantaisies et les détails rouges sur le couvercle et autour du pavé tactile ne sont pas éclairés. Comme les autres modèles de la gamme Predator le châssis est là aussi fait majoritaire de plastique avec des détails en aluminium. Encore une fois, les traces de doigts sont facilement visibles sur les surfaces noires, comme c’est le cas sur les autres ordinateurs de la gamme Predator. La qualité de fabrication reste toujours aussi moyenne.

Écran

Cependant, la qualité de l’écran rachète la conception assez maladroite. Les noirs sont foncés et encrés, les rouges sont profonds et brillants, et la saturation globale des couleurs est visuellement assez stupéfiante. L’écran du Predator offre une excellente expérience visuelle sous n’importe quel angle.

Pour un autre modèle : Test et Avis sur le PC portable gamer Razer Blade 15

On ne peut pas en dire autant du contraste qui n’est pas aussi bon Pourtant, la précision des couleurs du Predator Helios 300 n’est pas trop médiocre. Nous avons ainsi constaté que le Predator Helios 300 prend en charge 71 % de l’espace couleur Adobe RVB, ce qui est correcte pour une utilisation gaming, mais qui est clairement insuffisant si vous avez envie de faire du graphisme et que la fidélité des couleurs est très importante à vos yeux.

Clavier et trackpad

Dans la zone clavier, vous verrez beaucoup d’espace gaspillé. Le clavier lui-même repose dans une dépression angulaire avec de grosses touches de type chiclet. Il n’y a rien d’excitant à signaler ici : pas de commutateurs mécaniques, pas de touches macro dédiées, ou d’autres caractéristiques centrées sur le jeu à l’extérieur du rétroéclairage rouge qui n’est visible que dans des conditions d’éclairage normales grâce aux touches AZSE.

Il n’y a pas non plus de niveaux de rétroéclairage réglables – il suffit d’allumer et d’éteindre. Comme indiqué précédemment, le pavé tactile est mis en évidence par une fine ligne rouge qui ne s’allume pas. Il s’agit d’une entrée Windows Precision Touchpad avec une surface noire lisse, semblable à du verre. Il déplace le curseur en conséquence sans aucun effort, et supporte le multi-touch.

Performances

Notre Acer Predator Helios 300 est équipé d’un Nvidia GeForce GTX 1060, qui dispose de 6 Go de GDDR5 VRAM disponible. Bien que le GPU ne puisse pas suivre le plus rapide Nvidia GeForce GTX 1070, ce modèle fait un bon travail. Le logiciel Predator Sense offre une petite marge pour l’overclocking du GPU, mais cela n’apporte pas vraiment une amélioration notable des performances. En 2D, l’Intel HD Graphics 630 s’occupe de la sortie des images, ce qui signifie une autonomie de la batterie considérablement plus longue. Le changement de cartes graphiques fonctionne parfaitement avec Nvidia Optimus et sans que l’utilisateur ne s’en aperçoive.

La Nvidia GeForce GTX 1060, combiné avec l’Intel Core i7 permet d’obtenir de bonnes performances de jeu, ce qui est suffisant pour jouer aux jeux actuels avec une résolution native et de nombreux détails.

Conclusion

Le Predator Helios 300 offre un bon compromis entre performance et prix élevé. Il s’agit d’un modèle qui vous permet de profiter de la majorité des titres actuels en 1080p et qui dispose encore de quelques bons mois devant lui avant de commencer à devenir obsolète.

Nous vous recommandons de lire notre test de l’ordinateur portable